Macrophotographie : Premiers pas

 

_MG_7454 10

J’ai découvert la macro photographie en lisant un article de Louise Images publié sur le site objectif photographe.

J’ai déjà vu auparavant ce type de photo mais c’est l’approche « poétique » de Louise qui m’a plus et donné l’envie de m’essayer à ce domaine de la photographie.

 

Avec un Venus Optics Laowa 60 mm f/2.8 en prêt (je crois que je vais craquer…) et avec le livre de Clément Wurmser « La macro photographie numérique «  me voilà partis !

 

Quelques mots concernant ce livre :

Pour un débutant, il est intéressant à plusieurs titres :

– Le premier chapitre traite des bases de la photo (me concernant ça ne fait jamais de mal !)

– Les chapitres suivants sont plus spécifiques à la macrophotographie : Grandissement,  La lumière,…

 » Pourquoi ne pas traiter de la lumière dans le premier chapitre? « 

En fait j’ai vite découvert que la lumière méritait à elle seule un chapitre car on en manque très vite en macro photographie et que cela nécessite à mon sens d’y consacrer un chapitre spécifique !

En effet, avec les objectifs macro, on s’approche. Or la profondeur de champ diminue à mesure que vous vous approchez de votre sujet. Donc, si l’on veut augmenter la profondeur de champ, on ferme le diaphragme ( f/8 , f/16,…) mais du coup on perd en lumière !

– Ensuite, un chapitre détaillant des conseils pratiques concernant le choix de l’objectif, l’attitude du photographe (les vêtements, la façon de se mouvoir,…), le flou de bougé (surtout comment l’éviter …)

– Le livre est en riche en photographie (logique !?) mais surtout il est riche de schéma explicatif !

– Enfin, il ne pousse pas à la consommation « photographique » et propose même quelques DIY.

Depuis, je fais régulièrement des essais dans mon jardin, en balade ou même dans mon salon quand j’ai (reçu) un bouquet de fleurs qui s’y prête.

Ces temps-ci, les tulipes et les pâquerettes ont ma faveur !

 

_MG_7443 10

_MG_7372 10

_MG_7718-2

 

_MG_7686-2

 

_MG_7681-2

_MG_7695-2

 

Pour cette première série, j’ai travaillé avec un bouquet de tulipe, positionné proche d’une baie vitrée. Comme proposé par Louise image, j’ai tourné. La mise au point de l’objectif est manuelle donc l’exercice a été délicat : diaphragme très ouvert (f/2.8), risque de flou de bougé élevé, pas d’utilisation de flash, donc sensibilité (iso) élevé pour conserver une vitesse correcte….

 

 

Et vous, avez-vous déjà pratiqué la macro photographie ? Quel est votre sujet de prédilection ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils