Jour 2 en Islande : Reykjanes

islande jour 2

 

Nous poursuivons notre voyage par la découverte du sud de la péninsule de Reykjanes.

Voici notre trajet de cette journée

Nous marquons un premier arrêt face à un  champ de lave.

Malgré ce nuage menaçant, point de pluie, juste un peu vent

pendant quelques minutes.

 

Péninsule Reykajnes

 

Nous avons pu observer ces petits îlots de vie au milieu des champs de lave.

Tout en délicatesse.

Fleur Islande

 

Nous faisons un premier arrêt à Blue Lagon : arrêt de courte durée .

En effet, je découvre qu’il faut réserver.

Il n’ y a plus de place disponible à une heure raisonnable  et cela pour toute la durée de notre séjour: on renonce !

Alors, nous décidons de prendre la direction de Seltun.

 

Lors de la prise de cette photographie, j’ai rencontré des sternes arctiques : Ces oiseaux, magnifiques au demeurant, n’aiment pas que l’on s’approche de trop de leur nid.

Si d’aventure, vous en rencontrez, protégez-vous !

Elles attaquent le point le plus haut. Dans le cas d’espèce : ça sera votre tête.

Dans mon cas j’ai utilisé mon trépied ! et tout c’est bien passé.

Péninsule de Reykjanes

 

 

Nous prenons alors la  direction de Seltun à travers les plaines désertiques recouvertes de champs de lave.

_MG_1532

Les plaines verdoyantes succèdent aux champs de lave.

Sur la route du lac de Graenavatn

Encore une fois, le ciel est d’un bleu éclatant. Il fait presque chaud. Nous sommes quasi seuls …

Nous nous arrêtons d’abord au Lac de Graenavatn : Le lac est d’un bleu profond et les parois sont abruptes.

Il y a quelques îlots de fleurs . Il semble qu’elles se tiennent chauds !

 

Fleurs depuis le lac de Graenavatn

 

Fleur du lac de Graenavatn

 

 

_MG_1571

Au loin, des nuages de vapeur annoncent Seltun.

 

Le site de Seltun est une zone géothermique très colorée liée aux bains  de boue grises bouillonnants, aux différents dépôts de souffre et aux fumerolles …

Des passerelles en bois permettent de progresser dans le site.

Seltun

Les couleurs vont de l’ocre au gris en passant par le jaune…

La déconvenue du matin est oublié.

 

Parc Géothermal de Seltun

 

Les différents bassins de couleurs grises exhalent un délicieux parfum (n’est-ce pas!) de souffre !

_MG_1583

Je suis toujours amusée par ces panneaux, toujours très explicite

_MG_1585

 

Nous poursuivons notre découverte tandis que d’autres s’amusent !

_MG_1604

 

Toujours cette terre ocre et craquelée qui contraste avec les montagnes verdoyantes environnantes.

_MG_1620

_MG_1609

 

Nous poursuivons notre aventure vers Hvagerdoi vers le site de Reykjaladur.

Le temps est toujours avec nous : il fait beau et chaud.

La montée vers Reykjaladur nous attend.

_MG_1636

La Cacahuète s’élance joyeusement. Il grimpera quasi jusqu’au bout !

 

_MG_1670

 

 

_MG_1667

 

Après un bon 3/4 d’heure de marche, au loin nous voyons une rivière qui s’écoule tranquillement, d’où s’échappe de la vapeur.

Les berges ont été aménagées par des passerelles en bois et quelques îlots en bois permettent de s’isoler pour se changer.

Un mouton a même choisi de s’installer à proximité d’un de ces îlots de bois.

 

Hot pot Reykajaladur

 

L’eau est chaude, à vrai dire très chaude, quasi brûlante j’avoue.

Une fois dans l’eau, on y est très bien. Le cadre est magnifique. L’atmosphère est apaisante.

 

Reykjaladur

Il est temps de redescendre.

Mais quelle journée!

Jour 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils